Novembre … La distillation a commencé dans les chais d’armagnac. L’alambic est au centre de toutes les attentions. Cette machine en cuivre, aux rouages un peu complexes a plus d’un tour entre les serpentins. Explications.
 

Vieil alambic d OgnoasL’alambic est l’appareil en cuivre avec lequel se pratique la distillation.
On obtient, à partir de vin blanc vinifié, une eau de vie incolore avec un degré d'alcool compris traditionnellement entre 52% et 60%. Patiemment élaborée, elle devient au fil du temps une merveille savoureuse : l’armagnac.

Pour tout comprendre du processus de la distillation, prendre la destination du Domaine d’Ognoas.

Ce domaine départemental possède le plus ancien alambic de Gascogne. Il date de 1804 ! Réalisé selon la technique de distillation en continu, l’alambic tire bénéfice des découvertes scientifiques du siècle des Lumières. Chaque année, il chauffe et fournit 150 hectolitres d’armagnac, excellent spiritueux qui bénéficie d’une appellation AOC depuis 1905.

Alambic ArmagnacLe secret de la vis d’Archimède est mis en œuvre dans l’alambic d’armagnac . Une hélice composée de 43 plateaux en cuivre impulse au liquide un mouvement pour lui permettre de descendre de plateau en plateau par un système de trop plein et atteindre ainsi une deuxième chaudière.

Sous l'effet de la forte chaleur produite par le foyer, les vapeurs de vin remontent à contre courant et « barbotent » dans le vin au niveau de chaque plateau. On appelle cela le barbotage des vapeurs d’alcool. Elles s'enrichissent de l'alcool et de la majorité des substances aromatiques du vin. De là, elles sont conduites par un col de cygne vers le serpentin où elles sont condensées puis refroidies.

L’ eau-de-vie obtenue grâce à cette distillation sera déposée dans des barriques en bois pour devenir un armagnac.

Prochaine visite : le chai de vieillissement pour percer le secret de la mystérieuse alchimie nommée « la part des Anges »…

Ecrit par Marilys Cazaubieilh (CDT des Landes - mis à jour le 08/01/2015)

Tags: