Interview du Docteur Michel Duprat, Responsable du Syndicat national des médecins thermaux et médecin thermal à Dax

docteur-michel-duprat.jpg


Que soigne-t-on dans les Landes ?

L’indication thérapeutique majeure dans les Landes est la rhumatologie. On intervient sur tous les problèmes liés à l’appareil locomoteur : arthrose, arthrite, fibromyalgie… Les cinq stations landaises proposent cette indication, notamment celles du Grand Dax, qui est la première agglomération thermale de France. Les autres indications traitées dans les Landes sont la phlébologie (insuffisance veineuse et ses conséquences cutanées et fonctionnelles), les maladies respiratoires et les dysfonctionnements nutritionnels. La nutrition, traitée à Eugénie-les-Bains par Michel Guérard, est d’ailleurs un des porte-drapeaux du thermalisme landais.

Que peut-on attendre d’une cure ?

Dans la plupart des cas, les curistes sont atteints de maladies chroniques. Ces trois semaines de soins n’ont pas pour but de guérir, mais de diminuer les conséquences de ces maladies et donc d’améliorer la qualité de vie. Qu’il s’agisse d’arthrose, de gêne respiratoire, ou encore d’obésité, vivre avec ces affections représente une gène ou une souffrance plus ou moins supportable au quotidien. Le thermalisme diminue les symptomes, et permet de réduire la prise de médicaments durant l’année. Car le bénéfice d’une cure va bien au-delà des trois semaines.


Quels conseils pouvez-vous donner aux curistes qui effectuent leur première cure dans les Landes ?

Premièrement, on ne peut pas savoir sans avoir essayé. Il faut donc abandonner ses a priori. Ensuite, il faut bien adapter sa cure thermale à la pathologie dont on souffre. Un cas particulier est celui des cures double indication, qui prennent en charge une double pathologie comme rhumatologie et phlébologie. Ce type de cure sera très efficace dans le cas fréquent où les deux troubles sont liés, par exemple arthrose du genou et varices. Enfin, il faut vraiment jouer le jeu, faire l’ensemble des soins. Bref, se donner les moyens de réussir sa cure.
 

Propos recueillis par Sylvain Lapique