Qui a dit que les Landes étaient un plat pays ? Formée au gré des vents et des marées, la dune borde nos 106 km de plages et protège la forêt de pins. Mais, en retour, à nous de protéger cette belle Dame…

Un relief littoral fruit des vents et des marées...
 

La zone côtière des Landes est recouverte de dunes dont la forme évolue avec les vents et la végétation qui la retient.
Le sable déposé par la mer sur la plage est emporté à marée basse et s’accumule pour former des dunes littorales de 1 à 10 m de haut que l’on trouve sur toute la côte, en arrière du rivage.

 

Les dunes peuvent être colorisées par la végétation qui les compose. La « dune blanche » (dune maritime) avec une végétation clairsemée d’Oyats ou Gourbets, d’Euphorbes maritime, de Liseron soldanelle... La « dune grise » est tapissée d’immortelles, de mousses, de lichens qui contribuent à la stabilisation du sable. Vient ensuite une frange insolite sinueuse de pins parallèles au rivage. En lutte avec le vent, cette forêt joue un rôle indispensable de protection pour la forêt de production située en arrière.

 

Ganivelles  en bord de plage - Landes


Ces dunes indispensables à la protection des cultures sont des zones fragiles soigneusement entretenues.
Un accueil du public y est facilité avec des stationnements aménagés en retrait, une organisation des circulations à pied, des liens cyclables, le franchissement de la dune par des escaliers ou des caillebotis, la réalisation d’aires de jeux…

Utilisez ces aménagements et ne ramassez pas les plantes protégées. Vous participerez ainsi à la protection et à la sauvegarde de cet environnement naturel que vous aimez.

Ecrit par Béatrice Bouissou (CDT des Landes - mis à jour le 06/01/2015)