Plus question de douter des bienfaits des cures thermales dans les Landes. Les stations thermales s’appuient sur deux récentes études scientifiques sérieuses.

L’Association Française pour la Recherche Thermale – AFRETH - mène des études qui évaluent scientifiquement l’efficacité thérapeutique du thermalisme. Parmi celles-ci, on peut citer :

 

Soin de boue arthrose genou

L’étude Thermarthrose :

publiée en septembre 2009 dans une revue rhumatologique de référence (Annals of Rheumatic Diseases), évalue le service médical rendu de la cure thermale dans le traitement de la gonarthrose (arthrose du genou) avec une rigueur inégalée jusqu’alors. Elle prouve l’effet bénéfique de la cure thermale sur le plan clinique. Elle va jusqu’à démontrer l’amélioration du service médical rendu (SMR) de la cure par rapport aux thérapeutiques non chirurgicales habituelles de la gonarthrose : analgésiques anti-inflammatoires, médications d’action lente, infiltrations articulaires, visco-supplémentation, soins physiques. La station de Dax a activement participé à cette étude.
 

L’étude Therm&Veine :

démarrée en 2007, cette étude cherche à évaluer l’efficacité de la cure thermale dans la prévention des ulcères dans l’insuffisance veineuse chronique. Dirigée notamment par le professeur Patrick Carpentier du CHU de Grenoble, et menée sur une longue durée – de 2007 à 2011 – cette étude a pour objectif de démontrer avec une méthodologie rigoureuse qu’une prise en charge dans un établissement de cure thermale permet de réduire à 1 an le risque de survenue d’un ulcère de jambe chez l’insuffisant veineux chronique sévère. Les résultats de cette étude sont attendus courant 2012.

 

(Avec l’aimable contribution de Maguy Blanc - Office de Tourisme de Dax - mis à jour le 12/03/2015)