Des rhumatismes au surpoids, des eaux à la cuisine minceur, la station landaise ne cesse d’attirer les talents et les patients.

Eugénie-les-Bains - LandesDéjà Henri IV reconnaissait les vertus des eaux des prairies de Saint-Loubouer, mais c’est l’Impératrice Eugénie qui mit en vogue la station thermale et lui donna son nom. A cette époque là, le 19ème siècle, on inventait le tourisme. Depuis, la renommée des vertus thérapeutiques de ces eaux pour les rhumatismes et les maladies métaboliques a permis la naissance et la croissance de la jolie station d’Eugénie-les-Bains .

Après la seconde guerre mondiale, Adrien Barthélémy a constaté que les eaux thermales de France pouvaient apporter un bienfait aux nombreuses plaies laissées par ce conflit. Il créa la Chaîne Thermale du Soleil qui permit de redécouvrir le thermalisme en France.
 

Ferme aux Grives à Eugénie-les-Bains - Landes

Avec ses attraits, Eugénie-les-Bains trouve naturellement sa place dans les 20 stations de la Chaîne. Son essor s’est poursuivi avec l’implication de Christine Barthélémy, fille d’Adrien.

L’arrivée de Michel Guérard , cuisinier de réputation européenne, aux côtés de Christine en 1972 donna un nouvel élan à la station. La cuisine minceur qu’il mit au point s’articule parfaitement avec le traitement des maladies métaboliques comme le surpoids et l’obésité qui sont traitées à Eugénie-les-Bains.

C’est tout le village qui participe maintenant à cette dynamique culinaire dans un pays où il fait bon vivre.

 

Ecrit par Carine Lux (CDT des Landes - 07/12/2010)