A quelques encablures des côtes landaises, le Gouf de Capbreton, immense vallée sous-marine descend à des profondeurs abyssales. Prêts à plonger ?

Très près des côtes et plages des Landes, les fonds sous marins atteignent des profondeurs remarquables : jusqu’à 3500 mètres et plus. Ce sont les plus importants d’Europe.

Prêts à percer le mystère des grands fonds sous-marins, souvent restés occultes, nous descendons à la vitesse de 12 nœuds et pénétrons à l’intérieur d’un fjord. Cette fosse creuse profondément le plateau continental. Notre descente se poursuit alors que le long des pentes abruptes, nous tentons de ne pas heurter à bâbord.

Les scientifiques expliquent qu’il s’agit d’une paléovallée du fleuve Adour qui se jetait autrefois à Capbreton (avant son détournement en 1578). On estime que le Gouf aurait commencé sa mise en place il y a 15 ou 20 millions d’années. À la même époque, naissent les Pyrénées et les mouvements tectoniques engendrés transforment alors cette vallée fluviale en un véritable canyon qui entaille les sédiments sous-marins du Miocène au Crétacé .

Nous remontons prudemment des abîmes de l’océan Atlantique, sous l’œil intrigué de poissons et quelques mammifères marins , qui nagent dans cette zone, davantage abritée des vents et des courants.

Nous nous sentons fatigués mais heureux d’avoir participé à cette exploration, avouons-le, un peu surréaliste !

Pour en savoir plus, venez vous promener du côté de la Capitainerie à Capbreton.

 

Ecrit par Marilys Cazaubieilh (mis à jour le 06/01/2015 - CDT des Landes)