Un ensemble de cris sonores brise le calme du ciel landais. Au-dessus de vos têtes, de grands oiseaux en formation migrent vers des territoires plus chauds. Plus de doute possible, l'hiver est là, et avec lui le retour de nos Grues cendrées.

C'est une occasion unique de venir passer un week-end dans les Landes de Gascogne pour tout comprendre de cet oiseau majestueux ! Découvrez nos week-ends avec la grue cendrée !

 

Elles sont jusqu'à 40 000 grues à séjourner chez nous chaque hiver, faisant des Landes une des plus importantes zones d'hivernage d'Europe.
 
A partir de novembre et jusqu'en février, il suffit de lever la tête pour voir ces mouvements de groupes spectaculaires traverser le ciel. Vous pouvez également aller au petit jour guetter le départ des grues, du haut de l'observatoire d'Arjuzanx : un spectacle unique, ponctué de cris perçant la lande.

 

L'HIVERNAGE DES GRUES A ARJUZANX

 
Depuis 1983, le site naturel d'Arjuzanx, ancienne mine devenue Réserve Nationale de Chasse et de Faune Sauvage, se fait terre d'accueil pour des milliers de Grues cendrées en hivernage.
 
Elles y trouvent toutes les conditions propices à leur stationnement entre mi-octobre et mi-mars:

- des champs de maïs (zones de gagnage) qui leur permettent quotidiennement de s'alimenter ;

- des zones humides très dégagées, appelées également dortoirs, où elles trouvent la quiétude nécessaire.
 
Chaque matin, les grues quittent ainsi le site pour rejoindre les champs de maïs, et, en fin de journée, elles retournent vers le site et ses dortoirs. Le spectacle est magique lors de ces déplacements groupés. Profitez-en pour participer aux animations du site d'Arjuzanx et en apprendre davantage sur cet oiseau migrateur.
Les grues cendrées sont de plus en plus nombreuses à hiverner en territoire landais, évitant ainsi le franchissement des Pyrénées.

FICHE D'IDENTITE DE LA GRUE CENDREE

Grue cendree de la réserve d Arjuzanx
Taille : 1,20 m

Envergure : 2 m

Poids moyen : 4 à 5 kg

Plumage : un gris presque uniforme, rehaussé de blanc et de noir sur le cou et la tête, et d'une petite zone dénudée et rouge sur le sommet du crâne.

Ne pas confondre avec les autres grands oiseaux visibles au-dessus de vos têtes : Oie, Héron cendré ou Cormoran. En vol, les grues sont caractérisées par un cou tendu et leurs grandes pattes dépassant du corps. Nos guides naturalistes vous aident à les identifier.

Caractéristique : un des plus grands oiseaux protégés d'Europe.

Vol : vol en V, ou en formation, répondant à une stratégie d'économie d'énergie, mais également à un souci de sécurité. Ces vols peuvent regrouper de 20 à 200 individus.

Le cri de la grue cendrée est un "krooh" perçant et nasillard portant loin (jusqu'à 4 km). Quel vacarme alors dans le ciel landais !

Reproduction : dans les zones de nidification du nord de l'Europe. Les couples sont unis pour la vie. La femelle pond, en général deux œufs, dans un nid posé au sol et entouré d'eau.

 

ATTENTION ! Ne pas confondre ce noble échassier avec d'autres genres d'échassiers landais, plus traditionnels ou plus sportifs.

REPORTAGE SUR LES GRUES CENDREES

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du 12 octobre 2016 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous y découvrirez la migration des grues de la Suède vers le Portugal, et leur étape de quelques jous ou pour l'hiver dans les Landes.

 

POUR UNE OBSERVATION RESPONSABLE DES GRUES, ADOPTEZ LES BONS COMPORTEMENTS

- Ne cherchez pas à les observer de trop près,

- Ne pénétrez pas dans les cultures ou dans les propriétés privées.

- Préférez les sorties accompagnées aux visites libres, car tout dérangement menace la présence des oiseaux sur ces lieux.

 

Pour en savoir plus >>>

 

Mis à jour par Julie Lequime (CDT des Landes - 25/10/2016)