Telle est la rengaine que j’entends depuis des mois … Je capitule ! Cet été, direction les Landes- la Mecque du surf en France – pour un stage d’initiation pour toute la famille. Mes 3 hommes veulent du surf, ils vont avoir du surf !!

Cours de surf dans les LandesLes vacances. A peine arrivés, il nous faut passer par l’école . Quelques formalités et RV pris dès le lendemain sur la plage ….. à 8h00 !!! Je déchante (où est ma grasse matinée ?). Me voilà moulée dans une combinaison néoprène (où est mon régime ?), une immense planche entre les mains. Mes p’tits bouts, eux, sont adorables en mini-combi et planche en mousse … quant à mon homme, pas mal en surfeur !
Nous voilà donc sur ce spot landais mythique dont je ne cesse d’entendre parler à la maison. A quoi reconnait-on un bon spot ? Je vous le donne en mille : par ses vagues ! Bien spécifiques car déterminées par la nature et la forme du fond, un vent favorable (je ne suis pas Einstein, mais je m’en serais doutée), l’exposition à la houle et le sens de la déferlante (ah, là … çà se complique !). Les explications s’enchaînent : jeu des marées, sécurité , état d’esprit, respect de l’autre et de la nature … Je commence à adhérer.

Le surf n’est pas un jeu d’enfant et pourtant les miens m’épatent … Quelle patience ! Car nous enchaînons, de longues heures durant, les différentes postures, étape par étape, avant de rentrer dans l’eau. Je suis fourbue !

3 gestes
3 gestes, me dit le prof de surf. 3 gestes pour passer de la position allongée à la position debout :
- ramer d’abord plusieurs minutes et se positionner dans le sens de la vague.
- lorsque la vague est assez forte, se redresser par une poussée des bras, positionner sa jambe (gauche ou droite) à l’avant de la planche et placer l’autre en arrière,
- tenir dans cette position, jambes fléchies, et équilibrer le poids du corps à l’aide de ses bras.
Je devrais y arriver !

Les matinées s’enchaînent sur ce rythme là. A la fin de la semaine, carrément exténuée, j’ai mal partout. Mais je suis fière d’avoir réussi à me mettre debout, heureuse d’avoir partagé cette expérience avec mes enfants (eux sont debout sur leur planche depuis 3 jours !)
Maintenant, à moi la plage ! Cette fois-ci, en position allongée et sur ma serviette de plage ! Ma session 2 attendra l’été prochain. Mes muscles (désormais, j’en ai !!) vont me dire merci !

 

Ecrit par Carine Lux (CDT des Landes - 13/05/2011)