"Ils sont beaux, mes couteaux, ils sont beaux !!"
Partons à la rencontre de Jean-Mi, vendeur de couteaux et fidèle depuis plus de 35 ans de la foire de la Saint-Michel.

La foire cette année se déroulera en semaine le jeudi 29 septembre 2016.

Carine : Bonjour Jean-Mi ! Expliquez-nous ce qu’est la Foire de la Saint-Michel d’Ousse Suzan, car vous êtes un habitué …

Jean-Mi : Oh Hil dou Diable (petit juron gascon) ! La Foire de la Saint-Michel, c’est LE rendez-vous à ne pas manquer chaque 29 septembre. Pour rien au monde, je ne raterai cette foire … çà fait plus de 35 ans que j’y suis, ma petite ! Tu as côte à côte 500 à 600 marchands ou forains ; du vendeur de saucissons à celui des torchons et des serviettes, le dernier gadget qui va révolutionner ta cuisine, le vendeur de conserves, le stand de tabliers en tous genres ou de bricolage, des chaussettes à profusion, des casseroles en veux-tu en voilà ! Et … moi !! Jean-Mi le roi du couteau : tu as besoin d’un couteau à désosser, d’un couteau à éplucher, d’un couteau à écailler, d’un couteau à huîtres … ? J’AI !!!! D’un couteau à émincer ou d’un couteau à jambon … J’AI aussi ! J’ai tout !

Carine : Merci Jean-Mi, çà va aller … Donc, un joli bric à brac en pleine forêt !?

Jean-Mi : Oui et c’est çà qui est drôle, Ousse Suzan, entre Mont de Marsan et Morcenx, c’est un village de 250 habitants à l’année – en pleine campagne - et avec la Foire, eh bien tu passes à 20, 25 000 personnes !!!
Cette année, le 29 septembre tombe un mardi ! Mais venez quand même : prenez un jour de congé ou un RTT comme vous dîtes les jeunes … Vous allez voir, vous ne serez pas déçus. Et venez me voir, impossible de me rater … tu m’entendras !!

Carine : Promis, j'y serai.

Jean-Mi : Sans parler de tous les stands où tu vas pouvoir goûter le « bourret » (ou vin bourru), le vin nouveau légèrement pétillant riche en sucre. Directement du producteur au consommateur : un régal. A déguster frais avec quelques châtaignes grillées, tu m’en diras des nouvelles !

Carine : Jean-Mi, connaissez-vous l'histoire de cette foire ?

Jean-Mi : Bien sûr ! Cette foire existe depuis le Moyen-Age, ma petite. Dans cette partie des Landes, la Haute-Lande, ces grandes foires permettaient aux domestiques, aux valets de ferme ou aux nourrices de trouver un maître, aux bergers de renouveler leur troupeau. C’était un des seuls moments de l’année où les gens se rencontraient, se parlaient, échangeaient des informations sur la main d’œuvre, sur le bétail, sur la santé d’untel … C’était la dernière foire de l’année, toujours à l’occasion des fêtes patronales.
Et pour la petite histoire, moi je connais un couple qui s’est rencontré à la Foire de la Saint-Michel ! Tu vois, on trouve tout à Ousse-Suzan … même un mari … pour la vie. C’est pas commun çà quand même !!
Allez, adishats, petite !

Carine : Adishats Jean-Mi !
 

Une journée à Ousse-Suzan

Le matin :
Parcourez les nombreuses allées sablonneuses de la Foire d’Ousse Suzan
Pour déjeuner :
Déjeunez sur place (vous aurez l’embarras du choix pour grignoter le long des stands) ou à Morcenx au Relais des Sources ou à Garrosse à l’Auberge du lavoir.
L’après-midi :
Ne manquez pas d’aller faire quelques pas au tour des deux sources St Jean Baptiste et Saint Girons où l’on venait se baigner pour soigner maux de tête et rhumatismes.
Et surtout profitez-en pour visiter la Chapelle Saint Jean Baptiste d’origine romane avec son porche semi-circulaire fortifié, sa curieuse galerie et ses peintures murales.
Bonne promenade !


Imaginé par Carine Lux - (CDT des Landes - le 10/09/2015)
 

Pour aller plus loin