Vous vous êtes sans doute demandé à quoi correspondaient les pins décorés plantés devant maisons et mairies dans les Landes. Il s'agit d'une tradition bien de chez nous, qui se perpétue chaque 1er mai.

Qu'est ce qu'un mai ?

Le mai, c'est le tronc d'un jeune pin, choisi le plus haut possible et décoré de fleurs de haut en bas. On y accroche un panneau sur lequel on écrit en premier " honneur à. ..." , ensuite le prénom de la personne et la raison pour laquelle il ou elle est honoré. Ce sont les voisins et amis qui le fabriquent.

La veille du 1er mai, on s'arrange pour éloigner ceux chez qui le mai doit être installé, en les invitant assez loin de leur domicile. Pendant ce temps, les autres installent le mai dans le jardin (près de l'entrée de la maison). Et ainsi les "honorés " découvrent leur mai et doivent inviter, quelques jours après tous ceux qui ont participé à la fabrication du mai, afin de les remercier.

Voilà l'explication de cette jolie tradition landaise !

 

 

L'histoire du mai, l'arbre landais : "Moi, LE mai de Mai !"

La mayade ou maillade dans les Landes : rite républicain ou tradition religieuse ? Un joyeux mélange qui fait de moi et de mes comparses, les stars du 1er mai. Exit le muguet !

30 avril – Midi

Ils sont arrivés à 5 ou 6 gaillards du village et m’ont jaugé longuement. Puis se sont accordés pour dire que j’étais exactement celui qu’il leur fallait : beau, droit, frêle juste ce qu’il faut, garni et bien proportionné …

Quelques coups de hache efficaces et me voilà prêt à être emporté. N’ayez crainte, je ne suis pas triste … !!! Ils m’ont choisi, MOI, pour être LE mai du village … Quel honneur ! Parmi des millions d’autres pins maritimes de cette forêt des Landes cultivée depuis le XVIIIème siècle … ils m’ont choisi pour montrer l’estime que le village porte à son élu, pour fêter un ami ou un voisin … C’est la mayade (ou maïade), tradition encore très présente dans les Landes.


30 avril – 16h

Hommes, femmes et enfants du village s’agitent autour de moi pour me parer de beaux atours : guirlandes de papier coloré le long de mon tronc, fleurs de papier éphémères dans mes aiguilles, phylactère sur mon cou mentionnant ‘Honneur à notre Maire’ … Il est presque l’heure pour moi d’entrer en scène !


30 avril – 22h30

Revoilà mes 5 ou 6 gaillards qui me transportent devant la maison du Maire et qui, discrètement malgré les rires étouffés, réussissent à me replanter dans un trou (creusé tout aussi discrètement !). Ca y est … je trône désormais à la vue de tous, majestueux et fier, pointé vers le ciel ! Vivement que le jour se lève …


1er mai – 11h00

Le moment qu’attendent tous les mais de Mai !
Petite larme ou grand discours … l’heureux destinataire de cette œuvre fugitive et unique, symbole de cette tradition du Moyen-âge, se doit de régaler tous ceux venus le distinguer et ils sont nombreux en cette belle journée de printemps !!


1er mai – 18h00

La fête se termine. Quitter la scène ? … trop tôt ! Je vais trôner encore quelques semaines pour que l’on m’admire, pour que je sente sur moi les yeux des touristes curieux, et que je pose encore pour quelques photos …

Que vous dire de plus ?! C’est cela être une star !!

 

Ecrit par Sonia Godard (CDT des Landes - mis à jour le 25/04/2016)

 

En savoir plus

Tags: