D’anciens joueurs de rugby s’installent dans les Landes où même l’art est inspiré par le rugby!

Rugby dans les LandesLa 8ème Coupe du Monde de Rugby a commencé il y a quelques jours en Angleterre … Pendant un mois, vous allez vibrer au son des hymnes du monde entier !
Le rugby : un esprit, une culture, un sens du partage. Pas nécessaire d’expliquer aux Landais ces valeurs puisque qu’ils les partagent. Pour eux, où tout est convivialité, l’esprit de partage n’est pas un vain mot. Tout comme pour le rugby, Landes et fête se côtoient avec bonheur : le sens du collectif joue à plein et quand personne ne cherche à garder le ballon, la fête est totale.

C’est peut-être parce que les Landes portent les mêmes valeurs que le rugby que de nombreux anciens joueurs ont choisi ce territoire pour y effectuer une reconversion, souvent réussie.

Flash-back : France-Nouvelle Zélande, ½ finale de la Coupe du Monde 1999, un essai mémorable de Philippe BERNAT-SALLES, ailier du XV de France, un grand moment. 2011, les Landes accueillent ce joueur reconverti en propriétaire de camping qui assume ce nouveau crochet : «Vous savez, tout le monde m’a pris pour un fou quand j’ai acheté mon premier camping il y a dix ans.». Il mène l’équipe du camping la Mer *** à Labenne un peu comme sur un terrain de rugby, quand il filait à l’essai cheveux poivre et sel au vent.

Le 2ème ou 3ème ligne de l’équipe de France qui a gagné le Tournoi des 5 nations en 1993 a lui aussi réussi sa reconversion dans les Landes. Olivier ROUMAT est désormais à la tête du camping Océliances **** à Seignosse et de l’Hôtel Mercédes *** à Hossegor.


Dans les Landes, mêler intimement le rugby à la culture n’est pas une gageure. Pour preuve :
Des passionnés du ballon ovale (un prêtre en l’occurrence) ont su marquer un essai en transformant une chapelle en ruine en sanctuaire et lieu de prière lié à l'univers du rugby : Notre Dame du Rugby à Larrivière reçoit chaque année une dizaine de milliers de visiteurs venus admirer des maillots de joueurs français et internationaux. Lors d’étapes importantes du championnat et encore plus lors d’une Coupe du Monde, ce lieu connaît un accroissement de sa fréquentation. Comme quoi l’esprit du rugby n’a pas de limite...

L’ovalie et la BD font également bon ménage. Un ancien joueur de rugby d’une équipe landaise, Jean HARAMBAT qui, après des études de commerce à l'Essec et de philo à Nanterre, a choisi de parcourir le monde. Il y a baladé ses crampons de rugbyman amateur et ses pinceaux de dessinateur. De cette drôle d'association ressort une très belle BD : « En même temps que la jeunesse ». Laissons-le commenter : « Je voulais raconter ce sport de l'intérieur, m'en servir comme toile de fond pour parler de la vie ... Cette tradition littéraire n'existe pas en France, peut-être parce que la séparation entre l'intellect et le corps y est plus radicale et qu'on y valorise nettement le premier. Sur le rugby, il y a quelques jolis textes de Mac Orlan et de Giraudoux, mais pas beaucoup plus. Quant aux dessinateurs de BD, la pratique sportive n'est en général pas leur fort... »

Laissons la parole à une femme, Françoise SAGAN, qui conclut ainsi ces propos sur le rugby : « On entend souvent dire que le rugby n'est pas un sport comme les autres. Sa rudesse exceptionnelle, la complexité de ses règles, la fascination qu'il exerce sur ceux qui tiennent ou croient tenir la clé de son mystère, lui donnent en effet un visage à la fois redoutable et secret ».

 

Corinne Larrere (CDT des Landes - Modifié le 29/09/2015)

Tags: