En automne, les « paloumayres » (chasseurs de palombes en gascon) partent en vacances dans leur palombière au milieu des bois, parfois à seulement quelques km de chez eux !

Visite guidée d'une palombière au sol dite de « type landais »

Le principe de cette chasse est immuable : depuis une cabane au sol très bien camouflée, les chasseurs attirent avec des appeaux les palombes au sol pour les capturer au filet.

Palombière landaiseLe quartier général ou "oueytte" (vue en gascon)
C'est le poste de guet de la palombière mais aussi son centre vital.
Certaines palombières peuvent être équipées d'électricité, de la télévision, du téléphone, voire de W.C (palombière grand luxe !) mais dans la plupart des cas on n'y trouvera que l'essentiel : une cuisinière, une table et des bancs, un placard de rangement pour les ustensiles de cuisine et parfois un poêle à bois pour les fraîches matinées d'Octobre.

L'espion : l'allié du guetteur
C'est souvent un pigeon domestique ou une palombe qui joue ce rôle. Placé devant la cabane, à vue du chasseur, il est là pour signaler la présence de palombes que le chasseur n'aurait pas vu. Il se manifeste en penchant la tête et en regardant dans la direction où il a aperçu quelque chose d'anormal.

Les couloirs
Le quartier général est relié aux autres postes de guet, par un réseau de couloirs en forme de tunnel, qui permettent aux chasseurs de se déplacer en silence et à l'abri. Une vraie ligne Maginot en bois et fougères ! Certaines palombières n'ont qu'une dizaine de mètres de couloirs, d'autres peuvent compter jusqu'à 1km !

Les sols
Ce sont les emplacements dégagés de la végétation où se posent les palombes et où les filets se rabattent. Elles sont souvent en terre battue recouverts par quelques branches de bruyère ou de pin.

Palombière landaiseLes filets
Chaque sol est équipé de 2 filets se rabattant l'un vers l'autre. Ils sont actionnés par de puissants ressorts.

La cabane de sol
C'est une petite cabane qui fait face au sol, souvent une extension du tunnel. Le chasseur s'y trouve avec une palombe chargée d'imiter le bruit des oiseaux qui se posent au sol. Le chasseur peut aussi « roucouler » (imiter) la palombe pour la mettre en confiance.

 

La chasse dans les Landes tient vraiment d'un art du camouflage et de l'imitation.

 

Ecrit par Anne Laure Rabier (07/12/2010 - CDT des Landes)