Côte Nature
et Grands Lacs

Les Landes grandeur nature

Bienvenue dans le pays des grands espaces, des plages océanes à perte de vue, des grands lacs aux eaux calmes et accueillantes bordés de sable fin et de forêts de pins silencieuses.
Baignade, loisirs nautiques, farniente, balades à cheval, à pied ou à vélo, la côte Nord des Landes offre une foule d’activités dans des paysages inoubliables.

Une invitation au lâcher-prise et à l’évasion.

De Sanguinet à Léon
01

Sanguinet, l’idéale

A la frontière des Landes et de la Gironde, Sanguinet est un petit havre de paix dans un environnement exceptionnel, avec un lac idéal pour la baignade et les activités nautiques, des plus paisibles aux plus sportives, ses plages de sable fin, ses petits ports, ses eaux calmes et peu profondes, et de grands espaces forestiers où les sentiers de randonnée pédestre et les pistes cyclables offrent des balades accessibles à tous. De nombreux campings bordent les rives du lac et permettent de passer des vacances en famille les pieds dans l’eau, en toute quiétude et à quelques coups de pédale du lac et de l’océan.

02

Biscarrosse,
un concentré des Landes

La grande cité du nord des Landes, blottie entre les deux principaux lacs, est une ville jeune et active, riche en plaisirs et animations. A quelques kilomètres de la Dune du Pilat, elle offre une grande diversité de paysages et d’ambiances : les superbes plages du lac Nord, comme à Navarrosse, Maguide ou Mayotte ; le lac Sud qui abrite l’une des rares hydrobases de France, un Musée de l’Hydraviation et les principaux ports de plaisance ; et entre les deux, le Petit étang, sauvage et préservé, relié aux deux lacs par le canal du littoral. Biscarrosse possède aussi un front de mer très apprécié, avec son casino, ses écoles de surf et son immense plage de 4 kilomètres. Le tout entouré d’une vaste forêt de pins.
Tout ce que les Landes ont de meilleur…

03

Parentis, la Landaise

La voisine de Biscarrosse profite d’une situation idéale sur la rive du lac Sud. Un cadre propice au repos, à la baignade, aux activités nautiques et aux balades à vélo. Parentis est aussi un haut lieu de la pêche à la carpe, aux sandres et brochets. La ville cultive son identité landaise autour de ses arènes, les seules du Nord des Landes, qui accueillent spectacles taurins et courses landaises, et autour de son savoir-faire gastronomique et de ses ferias qui rassemblent des milliers de personnes au début du mois d’août. Autre particularité de Parentis : ses champs pétrolifères, découverts en 1954 et toujours exploités de nos jours. Une activité qui se fond totalement dans l’oasis de nature que constituent Parentis et ses environs.

04

Sainte-Eulalie-en-Born, l’intimiste

En filant plein Sud, faites un petit crochet par Gastes, charmant village lacustre avec ses petits ports de plaisance et ses plages préservées de l’agitation estivale. Le village de Sainte-Eulalie-en-Born possède lui aussi « sa » plage et ses ports, à la pointe Sud du lac. On s’y sent totalement déconnecté du reste du monde. Ici, on peut s’adonner à de nombreuses activités nautiques ou simplement se laisser bercer par le charme de la nature. Sainte-Eulalie-en-Born est traversé par la Vélodyssée, ce long itinéraire cyclable qui longe l’Atlantique de Roscoff à Hendaye et parcourt les Landes sur 130 km. Le moyen idéal pour poursuivre la découverte de ce territoire unique, en direction de Mimizan.

05

Mimizan et Aureilhan,
l’autre lac

Le courant de Sainte Eulalie relie le lac de Biscarrosse-Parentis à l’étang d’Aureilhan, plus petit (340 hectares tout de même !) mais aussi plus intimiste que les précédents. Il est bordé par les villages d’Aureilhan et de Mimizan. Là encore, toutes les activités nautiques (stand-up paddle, pirogue hawaïenne, canoë, voile, ski nautique, wakeboard, etc.) sont permises et le farniente vivement recommandé! Plusieurs sentiers thématiques s’offrent aux promeneurs: le sentier « La Vie de Château », sur les traces du duc de Westminster et de son château de Woolsack, sur la rive Ouest, la Promenade Fleurie et ses 300 variétés de plantes, un parcours de géocaching Terra Aventura, un site d’accrobranche et une multitude d’itinéraires cyclables au cœur de la forêt. Mimizan possède également un superbe parcours de golf 9 trous et un front de mer très couru, avec ses bars, restaurants, marchés, commerces et son animation à toute heure. Mais aussi, quelques kilomètres plus au Sud, la plage de Lespecier, l’une des plus sauvages de tout le littoral atlantique.  

 

06

Contis et Saint-Julien,
les discrètes

Une petite station balnéaire aux faux airs de village, posée derrière la dune le long du courant de Contis
La descente du courant en canoë est un passage obligé à la belle saison. A Contis, tout le monde se connaît. La station cultive un état d’esprit particulier qui se résume en quelques mots : nature, liberté, intimité et, bien entendu, surfContis est très apprécié des vedettes pour sa discrétion et pour son Festival international du film, chaque année au mois de juin. Le village compte cinq kilomètres de plages dominées par le seul phare de la côte landaise : construit en 1862, il culmine à plus de 50 mètres, offrant à son sommet une vue sur l’océan et la forêt qui vaut bien les 183 marches pour y accéder.

07

Lit-et-Mixe,
Cap de l'Homy,
grands espaces

Lit et Mixe

Lit-et-Mixe est un petit village implanté en retrait de la côte, en pleine forêt, à la croisée des grands espaces naturels caractéristiques de cette partie des Landes : des forêts de pins bordées de plages désertes à perte de vue. Ce vaste territoire s’est tourné vers le tourisme vert avec de nombreuses aires naturelles et petits campings très appréciés des familles en quête de calme. C’est le royaume des plages sauvages, comme celle du Cap de l’Homy : un petit camping municipal, un restaurant, une poignée de maisons posées sur la dune et c’est tout… Le reste, ce ne sont que des espaces vierges et majestueux, des vagues à profusion pour les surfeurs de tous niveaux, des sentiers pédestres et cyclables.

08

Vielle-Saint-Girons,
entre lac et océan

Vielle-Saint-Girons concentre de nombreux atouts : une plage lacustre au Nord du lac de Léon, avec son petit embarcadère, sa guinguette et ses eaux calmes ; deux plages océanes, celle de Saint-Girons au Nord du territoire communal et celle de la Lette Blanche, plus au Sud. Sans autre construction qu’un poste de secours et un parking sous les pins, cette dernière est considérée comme l’une des plages les plus naturelles du littoral landais. Entre les deux, se trouve le Domaine naturiste d’Arnaoutchot et sa plage privée, une institution pour tous ceux qui aiment voyager léger ! A faire absolument : la balade au départ de Pichelèbe, qui longe le courant d’Huchet à travers dunes, fougères et chênes-lièges, jusqu’à son embouchure, dans une nature presque irréelle !

09

Linxe et Castets,
stations vertes

A quelques kilomètres du littoral, Linxe et Castets sont deux stations vertes très ancrées dans leur territoire et fidèles à leurs traditions, au cœur d’une nature luxuriante entre forêts et ruisseaux, à découvrir via le circuit pédestre du Binaou ou l’itinéraire cyclable Lou Camin de Hè. Linxe abrite également le château Belle Epoque, construit au XVIIIe siècle qui offre une halte de charme et de tranquillité. A Castets, en empruntant le Circuit du patrimoine, on admirera le sequoïa géant planté devant la mairie et labellisé Arbre remarquable de France. Il est également possible de descendre la rivière de la Palue en canoë ou en kayak ou de se promener le long des sentiers qui sillonnent l’immense territoire communal.

10

Léon, un lac pour clocher

Descente du courant d'Huchet en barque à Léon - Landes

La vie du village de Léon tourne autour de son marché, de ses commerces et restaurants, et surtout de son vaste lac bordé de forêts et de petites plages. Il offre toute une gamme de loisirs nautiques et de plein air. Une partie du lac, plus sauvage, est aussi idéale pour la pêche. Mais la particularité du lac de Léon tient à la présence, depuis plus d’un siècle, d’une confrérie de bateliers qui propose aux visiteurs de descendre le courant d’Huchet à bord de leurs galupes, ces petites barques traditionnelles. Paradis végétal entre océan et forêt, le courant d’Huchet s’écoule depuis le lac de Léon et serpente à travers dunes, tourbières, pins et chênes-lièges sur sept kilomètres, jusqu’à son embouchure sur la plage de Moliets, dans un cadre grandiose. Une expérience incontournable et un site à découvrir absolument lors de vos vacances dans les Landes.