Avant de poser le pied sur la terre d’Armagnac, un petit crochet s’impose par le village de Grenade-sur-l’Adour, bastide anglaise du XIVe siècle qui contrôlait le passage du fleuve Adour. La place centrale des Tilleuls, où se tiennent trois marchés hebdomadaires, les lundis, mercredis et samedis, est surplombée par les deux tours clochers de l’église Saint-Pierre et Saint-Paul et bordée de couverts et galeries qui abritent cafés et commerces. Tout autour, de petites rues pittoresques rappellent les anciennes fortifications : rue des remparts, rue des anciens fossés, rue du chemin de ronde, le long desquelles s’alignent de belles façades à colombages.
De l’autre côté de l’Adour, à Larrivière-Saint-Savin, se dresse la Chapelle Notre-Dame-du-Rugby et son petit musée attenant tandis qu’au nord de Grenade-sur-l’Adour, à Bascons, c’est la course landaise qui est célébrée dans une chapelle et un musée dédiés.

Église Saint-Savin-Notre-Dame-du-Rugby
Église Saint-Savin-Notre-Dame-du-Rugby