Bastide de Miramont

Tumuli de la fin de la préhistoire, villa gallo-romaine, église et châteaux médiévaux des XIe et XIIe siècle prouvent l’ancienneté du site.
Au début du XIIe siècle le baron de Miramont, qui était le maître du Tursan depuis le XIe siècle, domine les paroisses voisines. Miramont est alors plus important que le bourg de Geaune. Le baron de Miramont s’oppose à l’évêque d’Aire afin de préserver son autorité sur le Tursan.
En 1274 : Miramont est prise par le roi d’Angleterre Edouard 1er qui s’empare du château et l’entoure de remparts et de fossés puis créé la bastide en 1276. Elle a alors un rôle militaire face au Béarn. Un contrat de paréage est conclu octroyant une charte de coutumes aux habitants. Miramont est une bastide «stratégique» au plan peu régulier comme Pimbo. En 1305 le roi d’Angleterre donne au seigneur de Castelnau les « revenus et lieux » de Miramont et de Pimbo.

  • Types : Petit patrimoine rural

Catégories

  • Bastide
  • Eglise