C’est vrai que ça fait toujours plaisir les fêtes de fin d’année, voir la famille et les amis autour de bons repas. Les journées sont courtes et les nuits longues…
Généralement, quand janvier arrive, vient aussi le besoin de manger sainement, mais surtout l’envie de bouger, et de préférence en pleine nature. Notre corps est bien fait, il sonne le signal d’alarme, il faut l’écouter!

Un des meilleurs moyens de se dépenser sans trop de violence, c’est la marche.

J’adore marcher dans la forêt landaise, surtout l’hiver pour plusieurs raisons :

  • les pins sont toujours verts
  • la bonne odeur (surtout après une journée de pluie)
  • les chemins sablonneux et propres.

Ce jour-là on a choisi une rando qui part de Leon, le « Circuit des airials » qui compte un peu plus de 14 km.
On prépare le pique-nique, le rando guide, Fiesta notre chien et c’est parti !

A Leon le parcours démarre dans un petit quartier résidentiel au bord de la piste cyclable, d’abord sur une petite route mais très vite on peut lâcher le chien, car on est déjà dans la forêt.
Nous avions choisi cette balade car j’adore visiter les airials*, avec les maisons landaises typiques à colombages dans les quartiers d’autrefois.
J’étais gâtée on en a rencontrées de très belles.

C’est tellement agréable de marcher sur les chemins de sable qui sont, même après de longues journées de pluie, toujours secs et praticables.

A mi- chemin on trouve un endroit idéal pour pique-niquer à côté d’une petite lagune et qui plaît aussi à Fiesta !

Pendant la balade, comme chaque fois, je me rends compte que, contrairement à ce qu’on dit, la forêt landaise n’est pas ennuyeuse. Les paysages changent souvent, entre les parties très boisées, les parcelles de jeunes pins, les petits cours d’eau et lagunes, les différentes végétations (bruyère, fougères, ajoncs) et même les petites pentes…

En tout cas le calme et l’odeur des pins nous a fait le plus grand bien et nous rentrons complètement ressourcés à la maison, prêts pour attaquer la semaine !