Ne pas confondre notre Roquefort des Landes d'Armagnac avec la commune du même nom, au fromage bien connu, qui se trouve en Aveyron ! La bastide landaise possède de nombreuses autres richesses, que je veux bien partager avec vous.

Suivez mes pas, je vous amène à la découverte de mes endroits préférés ! De ce coin des Landes appelé les petites landes jusqu'à une dégustation de bon Armagnac, en passant par la découverte du beau site dit des Neuf Fontaines...


Commençons par un peu d'étymologie : Roquefort signifie un fort bâti sur un roc. Voilà une belle entrée en matière pour notre bastide médiévale !


Parcours dans le centre historique de la ville

En arrivant de Mont de Marsan, on aborde la commune par une descente sinueuse d’où l’on aperçoit tout ce que cette ancienne bastide du Xème siècle cache comme trésors bâtis.

Traversez un premier pont pour arriver sur le rond-point principal. Stationnez votre véhicule sur la place Gambetta à votre droite.  
Face à cette place, on fait une halte devant le foyer municipal réalisé en 1939. Sa porte d’entrée est surmontée d’un bas-relief en 3 panneaux qui évoquent les différents aspects du passé de la commune :

  • bâtiment industriel,
  • faucheur et forêt,
  • vendangeur et vigne.

En continuant votre chemin, vous arrivez devant l’église Sainte Marie, classée Monument Historique depuis 1996. Ancien prieuré bénédictin au XIIème siècle, l'église a subi de nombreuses modifications. Elle fût même transformée en forteresse lors des guerres de religion comme en témoigne son donjon carré en guise de clocher. Le portail est marqué aux armes de Roquefort (3 étoiles et 3 rocs).


On rentre dans la cour de l’église et sur notre gauche on trouve la chapelle Saint Joseph.

Face à nous, la première enceinte de remparts, nous prenons un petit escalier pour descendre sur une place pavée sur laquelle se trouve le refuge des Pèlerins de Saint Jacques de Compostelle, car Roquefort est une étape jacquaire de la voie du Vézelay.

En descendant encore, nous arrivons au pied des vestiges d’un autre rempart et là nous sommes au bord de l’Estampon, affluent droit de la Douze que nous longeons par un petit chemin passant sous le pont et nous amenant place des anciennes écoles avec là-aussi des vestiges de remparts.

On remonte un petit escalier agréablement fleuri et parfumé (chemin de l’Estampon) qui nous mène place du Pijorin avec sa tour dans l’angle de la rue.


Flânerie, pause gourmande et petits achats

On fait une pause sur la terrasse du Café de la Poste, très agréable par les jours de beau temps.

Puis direction l'avenue des arènes près du rond-point principal, pour admirer les arènes de Roquefort, inscrites à l'inventaire des monuments historiques.

Je vous conseille de faire cette visite un samedi matin, jour de marché traditionnel qui a lieu sur cette avenue avec visite guidée des arènes en été et parfois des soirées cinéma en plein air. Sur le marché, remplissez votre panier de produits locaux, après un passage incontournable au stand d'Alix, producteur de pommes et de fruits de saison, personnage local qui a toujours une histoire à vous raconter !

On poursuit la visite en revenant vers l’église, on prend la rue Croharé à gauche avec les demeures cossues qui abritaient autrefois bénédictins et seigneurs. Vous arrivez sur une place carrée avec une halle et deux belles maisons datant du XVIIIème siècle, ainsi que l’ancienne prison.

En redescendant la rue St Vincent de Paul sur la gauche, vous arrivez sur la rue principale. Il est temps maintenant de faire une pause gourmande au délicieux restaurant Le Saint Vincent, ancienne maison de maître du 19ème flanquée d’une tour de pierre et d’une jolie cour arborée.



Pour clôturer ce moment détente, faites une halte à la maison Darroze pour déguster un trésor landais : l’armagnac. Cette fois, c'est certain, on est bien à Roquefort au coeur des Landes d’Armagnac.

 

En canoë sur l'Estampon ou en balade sur le site des Neuf Fontaines

Attention, la journée n’est pas finie. Je vous amène naviguer sur l’Estampon en canoë. Ouvrez grands vos yeux ! Dépaysement garanti : roches et falaises calcaires datant de plus de 96 millions d’année, fossiles et coquillages…



Et sur le retour vers Mont-de-Marsan, faites une halte sur le site des Neufs Fontaines à Bostens pour découvrir un airial avec ferme d’habitation, four à pain, poulailler, chèvrerie.


Là vous pourrez bien ramener du fromage, mais de chèvre celui-là !

Les étangs des neuf fontaines datent de la moitié du XIXe siècle, dans lesquels les cistudes d’Europe (des tortues !) se prélassent.

 

Pour aller plus loin

Découvrir le territoire des Landes d'Armagnac avec d'autres bastides tels que Saint-Justin ou Labastide d'Armagnac ;

Faire le tour des domaines landais d'Armagnac ;

Ramener un des délicieux pastis "Le Bourrit" de la boulangerie Labat (63 Avenue du Marsan, 40120 Pouydesseaux).