Levons enfin le voile sur les mystères de la source thermale du Trou de Madame

Trou de Madame à PréchacqSitué à 1km de l'établissement thermal de Préchacq-les-Bains, aujourd'hui le Trou de Madame n'est plus que quelques ruines autour d'un trou d'eau très claire, tapissé d'une boue aux vertus curatives contre les rhumatismes et les douleurs. Mais il y a cinquante ans, c'était encore un lieu de cure réputé.
Votre première interrogation sera sûrement à propos de son nom: pourquoi le Trou de Madame ? Selon l'époque, il y eut plusieurs versions : une religieuse aurait succombé alors qu'elle se baignait pour soigner ses douleurs. Fin du XVIIème, on préférait dire que c'était Anne de Neubourg, reine d'Espagne qui, lors de sa visite aux thermes de Préchacq, se serait peut être rendue au trou. À moins que vous ne croyiez davantage à la version retenue par l'association qui entretient désormais les lieux : le nom viendrait du fait que seules les femmes venaient s'y baigner.

Trou de Madame à Préchacq-les-Bains - LandesLes personnages célèbres qui y séjournèrent ont entretenu le mystère. L'écrivain Montaigne, grand amateur d'ablutions, en revint en décrivant le lieu comme « sauvage » et qu'il n'y enverrait pas ses amis. Le botaniste Jean Thore décrivit un endroit malsain et dangereux, si l'Adour venait à déborder (ce dont soit dit en passant, les visiteurs auraient pu être avertis bien en amont si ça avait été le cas).
Malgré cette mauvaise réputation colportée, le site connu au début du XXe siècle, un développement et un attrait grandissant. Il fut aménagé pour accueillir des curistes et l'on y venait depuis les confins des Pyrénées, de la Garonne et du Gers. On y fit construire un hôtel et autour du bassin, des cabines, des vestiaires, une baignoire et des douches.

Pendant l'entre-deux-guerres, le Trou de Madame devint un lieu de rencontres entre les curistes et les Préchacquois qui y partageaient aussi bien les bienfaits de la boue que les parties de cartes, les après-midi au son de l'orchestre et les bals. Puis les propriétaires cessèrent l'activité et les lieux furent rachetés par la commune de Préchacq .

Le Trou de Madame de nos jours

De nos jours, l'association « Sur les Pas du Valet de Cœur » fait de son mieux pour conserver cet endroit riche d'histoire. C'est devenu un lieu touristique plutôt qu'un lieu de cure. Cependant, certains habitants des environs encore adeptes y ont été vus en train de se relaxer dans l'eau bienfaisante à 28-30°. Donc si vous vous rendez au Trou de Madame, sifflez à son approche pour éviter d'y surprendre un curiste dans son plus simple appareil !

 

Ecrit par Carine Lux (26/12/2010 - CDT des Landes)

Se rendre à Préchacq-les-bains

En voiture : par l’autoroute A10, puis N10 jusqu’à Castets, puis direction Pontonx-sur-Adour. Par l’autoroute A64, sortie Orthez, D947 jusqu’à Dax puis direction Mont-de-Marsan jusqu’à Pontonx-sur-Adour.

En train : gare de Bordeaux (TGV) - gare de Biarritz (TGV) – Gare de Dax (TGV), possibilité de transfert jusqu’à la station par mini-bus privé.

En avion : Aéroports de Pau-Pyrénées, Biarritz Parme, Bordeaux Mérignac.